Soirée de soutien à la coordination anti-nucléaire du Sud Est.

Vendredi 6 Mars
à Mérindol
petite salle des fêtes
prix libre

19h30 apéro dînatoire
20h30 projection débat : les mensonges du nucléaire et la liberté d’expression

6marsantinuc-web

Une première pour cette soirée, nous ne diffuserons pas de film, mais un enregistrement audio. Il s’agit de l’interview sur Radio Galère d’un des auteurs du Livre :

« Le gouvernement par la peur au temps des catastrophes » Edition la Roue

Ce témoignage montre comment les gouvernements et le lobby nucléaire dissimulent la vérité et  manipulent les populations aux dépens de leur santé.

25 ans après Tchernobyl et 4 ans après Fukushima, l’Etat et les nucléocrates, n’ont cessé d’affiner leurs méthodes, pour obtenir l’assentiment des populations, leur faire accepter le risque nucléaire comme un  mal nécessaire. Cette fabrique du consentement s’accompagne aussi d’une répression accrue contre toute critique radicale du nucléaire.

Dans notre région, la Coordination Antinucléaire du Sud-Est  est  poursuivie en justice par AREVA, pour avoir dénoncé la pénétration de ce lobby auprès d’élus, alors que le crime sanitaire du nucléaire se poursuit à Fukushima et en vallée du Rhône.

Le nucléaire a le droit de tuer, mais on n’a pas le droit de le dire.

C’est pourquoi cette soirée sera placée sous le signe de la  défense de la liberté
d’expression et de la solidarité avec la coordination antinucléaire du Sud-Est.

Nous vous invitons a venir dès 19h30 pour un apéro dînatoire (boisons et tartines à prix libre en soutien à la coordination antinuc).

Puis à 20h30 la diffusion de l’interview «Le gouvernement par la peur au temps des catastrophes», suivie d’un débat avec la participation de militantEs du Collectif Anti-Nucléaire 84.

AME / Collectif Mérindol des Landes www.plus1hectare.org / www.coordination-antinucleaire-sudest.org

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.